GRIPPE AVIAIRE

  • L’accélération de la dynamique d’infection accentue le risque  d’introduction du virus en France via les couloirs de migration actuellement empruntés par les oiseaux migrateurs.
    Aussi, le niveau de risque d’introduction du virus passe de “modéré” à “élevé”.
    L’ensemble du département du Morbihan  est concerné par cette élévation du niveau de risque en tant que couloir de migration des oiseaux sauvages.
    En conséquence, à compter du 6 novembre, les mesures de prévention suivantes sont rendues obligatoires dans toutes les communes y compris pour les détenteurs non professionnels (basses cours) :
    q Claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les animaux,
    q Interdiction de rassemblement d’oiseaux. En particulier, l’accès est limité à un seul vendeur de volailles vivantes par marché,
    q Interdiction de transports et lâchers de gibiers à plumes,
    Interdiction d’utilisation d’appelants.

Pour toute information complémentaire, il convient de consulter le site : morbihan.gouv.fr.